Comment ne pas payer la taxe sur les logements vacants ?

Lire la suite

Comment ne pas payer la taxe sur les logements vacants ?

Vous êtes peut-être tenté de laisser votre logement vacant plutôt que de le louer par peur des impayés et/ou des dégradations ?

Pourtant il existe des alternatives plutôt que de payer une taxe pour être tranquille. Comme la location solidaire avec Gestia Solidaire.

Qu'est-ce que que la taxe sur les logements vacants ?

La taxe sur les logements vacants est, une taxe que doit payer les propriétaires des logements inoccupés depuis 1 an minimum. Les usufruitiers sont également concernés par cette taxe.

Il existe 2 types de taxe sur les logements vacants :

  • La TLV (taxe sur les logements vacants) : concerne les logements situés en zones tendues ;
  • La THLV (taxe d'habitation sur les logements vacants : concerne les logements qui ne sont pas situés en zone tendue.

Un logement vacant est une habitation possédant les "éléments de confort minimum", mais ne pouvant pas accueillir d'habitants.

 

🤔 Qu'est ce qu'une zone tendue ? C'est une "zone d'urbanisation continue de plus de 50 000 habitants où existe un déséquilibre marqué entre l'offre et la demande de logements, entraînant des difficultés sérieuses d'accès au logement sur l'ensemble du parc résidentiel existant".

 

Pour savoir si votre logement est situé en zone tendue, vous pouvez aller sur ce site du Service-Public.

Paiement de la THVL et de la TLV le 15 décembre 2021

La TLV se paye par tous les propriétaires d'un logement vide depuis plus d'un an à compter du 1er janvier de l'année d'imposition. Ainsi, la prochaine échéance est le 15 décembre 2021 (ou le 20 décembre en cas de paiement dématérialisé). Pour être redevable de cette taxe, le propriétaire n'a pas besoin de faire de déclaration auprès des centres des impôts.

Les propriétaires qui ne sont pas concernés devront présenter une preuve d'occupation du logement. Cela peut être des quittances ou une déclaration de revenus fonciers par exemple.

Les cas d'exonération de la taxe sur les logements vacants

👉  En cas d'inoccupation 90 jours de suite au cours de l'année, le propriétaire peut être exonéré du paiement de cette taxe ;

👉 Dans le cas où de gros travaux seraient nécessaires afin de rendre le logement habitable, on peut faire une demande de dégrèvement de cette taxe. Cependant il faut que le montant de ces travaux excède 25% de la valeur du logement ;

👉 La résidence secondaire est meublée et soumise à la taxe d'habitation ;

👉 Enfin, en cas de vacance involontaire, il est également possible d'être exonéré. La vacance involontaire est une situation dans laquelle se trouve le propriétaire s'il ne trouve pas de locataire ou d'acheteur, alors que toutes les démarches ont bien été effectuées.

 

🤔 La différence avec la TLV : La THLV concerne les propriétaires d'un logement vide depuis plus de deux ans à compter du 1er janvier de l'année d'imposition. Les cas d'exonération de cette taxe sont les mêmes que pour la TLV. Elle est votée par les EPCI (établissements publics de coopération intercommunal), ou par la mairie. 

 

Comment est calculé le montant de cette taxe ?

Le montant que paiera le propriétaire dépend de la valeur locative brute du logement au 1er janvier de l'année d'imposition. Il faut également savoir que plus le logement est resté vacant, plus le taux d'imposition sera élevé. Ainsi, ce taux sera de 12,5% pour la première année, et de 25% à partir de la deuxième année. De plus, des frais de gestion à hauteur de 9% seront également demandés.

 

 

Nos services vous intéressent  ?

Contactez-nous pour prendre un rendez-vous téléphonique en deux clics. Ce rendez-vous de 30 minutes vous permet de nous en dire plus sur vous et voir comment nous pouvons co-construire votre projet.

Contactez-nousflèche rougeflèche rougeflèche rouge

Avez-vous pensez à louer solidaire plutôt que de payer la taxe sur les logements vacants ?

Si votre peur principale est les impayés et les dégradations suite à une mauvaise expérience. On a une solution pour vous !!! 😁

Vous pouvez opter pour une solution qui vous couvre des impayés et dégradations SANS frais et sans carence.

Il s'agit de la location solidaire proposée par Gestia Solidaire une nouvelle forme d'agence immobilière qui aligne les intérêts des propriétaires avec les besoins des locataires.

C'est simple chez nous, chez Gestia Solidaire, on protège le propriétaire et le locataire grâce à la location solidaire.

Un propriétaire s'engage à louer moins cher (10% en dessous des prix du marché) en contrepartie d'aides aux travaux, d'avantages fiscaux et financiers. Et Gestia Solidaire gère son bien et trouve pour lui des garanties sans frais contre les impayés et dégradations qui sont souscrites par les locataires et couvrent 96 000 euros minimum sur toute la durée du bail.

👉♻ Un système vertueux et gagnant-gagnant qui favorise l'accès au logement en plus d'optimiser, valoriser & protéger votre patrimoine.

Pour en savoir plus, rien de plus simple il suffit de prendre un rendez-vous conseil avec un conseiller Gestia Solidaire 👉Prise de RDV conseil gratuit avec Gestia Solidaire

Gestia Solidaire offre une solution pour les propriétaires de logements vacants qui veulent relouer leurs biens en toute sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez l'actualité

Vous souhaitez être accompagnés ?

Contactez-nous pour prendre un rendez-vous téléphonique en deux clics.
Ce rendez-vous de 30 minutes vous permet de nous en dire plus sur vous et voir comment nous pouvons co-construire votre projet.

Contactez-nousflèche jauneflèche jauneflèche jaune

Nos derniers articles

Expatriation : Transformer ma résidence principale en locatif
Expatriation : Transformer ma résidence principale en locatif aves sens Vous êtes expatrié avec des biens locatifs en France ? Ou vous avez un projet de partir à l'étranger. Et vous ne savez pas si il vaut mieux vendre votre bien ou le louer ? Ca tombe bien chez Gestia Solidaire on accompagne beaucoup de […]
Lire la suite
Comment louer plus solidaire ?
Comment louer plus solidaire ? Vous avez un bien en location qui se libère ou un projet d'acheter un investissement locatif ? La location plus solidaire vous trotte dans la tête. Mais bon vous avez des charges : emprunt, charges de copropriété et gestion locative... Vous avez donc besoin que ces charges soient couvertes au […]
Lire la suite
Réforme loi Cosse "Wargon" 2022
Réforme loi Cosse "Wargon" en 2022 Depuis le démarrage de notre activité avec Gestia Solidaire en 2020. Nous nous sommes focalisés sur la loi Cosse. Notamment pour la rendre plus accessible, plus connue. Mais aussi proposer un accompagnement unique pour encourager les propriétaires particuliers à l'utiliser. C'est donc une bonne nouvelle de savoir que ce […]
Lire la suite
1 2 3 46
Expatriation : Transformer ma résidence principale en locatif
Expatriation : Transformer ma résidence principale en locatif aves sens Vous êtes expatrié avec des biens locatifs en France ? Ou vous avez un projet de partir à l'étranger. Et vous ne savez pas si il vaut mieux vendre votre bien ou le louer ? Ca tombe bien chez Gestia Solidaire on accompagne beaucoup de […]
Lire la suite
Comment louer plus solidaire ?
Comment louer plus solidaire ? Vous avez un bien en location qui se libère ou un projet d'acheter un investissement locatif ? La location plus solidaire vous trotte dans la tête. Mais bon vous avez des charges : emprunt, charges de copropriété et gestion locative... Vous avez donc besoin que ces charges soient couvertes au […]
Lire la suite
Réforme loi Cosse "Wargon" 2022
Réforme loi Cosse "Wargon" en 2022 Depuis le démarrage de notre activité avec Gestia Solidaire en 2020. Nous nous sommes focalisés sur la loi Cosse. Notamment pour la rendre plus accessible, plus connue. Mais aussi proposer un accompagnement unique pour encourager les propriétaires particuliers à l'utiliser. C'est donc une bonne nouvelle de savoir que ce […]
Lire la suite
1 2 3 46