Le plafond de l’Eco-PTZ a été réévalué à 50 000 €

Lire la suite

👉Le plafond de l’Eco-PTZ a été réévalué à 50 000 €

Initialement de 30 000€, le plafond de l’Eco-PTZ a été réévalué le 5 février 2022 et atteint désormais 50 000€. Ce nouveau montant devrait encourager davantage de ménages à entreprendre des travaux de rénovation énergétique dans leur logement.

 

Mais qu’est-ce que l’Eco-PTZ ?

L’éco-prêt à taux zéro, aussi appelé éco-PTZ, est un prêt qui vise à aider les ménages à financer les travaux énergétiques de leur logement. Ce prêt est accordé sous certaines conditions aux propriétaires bailleurs, mais aussi aux copropriétaires.  Son montant varie selon le type de travaux à financer et s’élève dorénavant dans certains cas jusqu’à 50 000 €. L’éco-PTZ devrait prendre fin le 31 décembre 2023 s’il n’est pas reconduit d’ici là.

 

Quelles sont ses conditions d’accès ?

Comme évoqué précédemment, l’éco-PTZ est soumis à certaines conditions. Voyons de plus près quelles sont ces fameuses conditions !

Tout d’abord, l’éco-PTZ ne concerne pas tous les travaux, mais seulement ceux visant à améliorer la consommation énergétique du logement , c’est-à-dire les travaux d’isolation ainsi que l’installation d’équipements permettant l’utilisation de source d’énergie renouvelable.

Plus précisément, les types de travaux suivants sont concernés :

  • Isolation thermique :
    • de la toiture
    • des murs donnant sur l'extérieur
    • des fenêtres et portes donnant sur l'extérieur
    • Isolation des planchers bas
  • Installation ou remplacement/
    • d'un chauffage ou d'une production d'eau chaude sanitaire
    • Ou d'un chauffage utilisant une source d'énergie renouvelable
  • Installation d'une production d'eau chaude sanitaire utilisant une source d'énergie renouvelable

 

Le montant de l'aide PTZ

Le montant accordé dépend lui aussi des travaux à réaliser :

Montant maximal de l’éco-PTZ

Travaux concernés

7 000 €

action simple sur les parois vitrées
15 000 €

action simple de travaux d'une autre nature

Il est possible de cumuler plusieurs éco-PTZ pour effectuer plusieurs travaux différents. Dans ce cas, le montant maximal de l’éco-PTZ ne pourra pas dépasser 50 000€, contre 30 000€ initialement. Pour pouvoir prétendre au maximum autorisé, sachez que les rénovations entreprises doivent également permettre d’atteindre une performance énergétique minimale.

Enfin, seuls les propriétaires qui occupent leur logement ou qui s’engagent à le louer et les copropriétaires peuvent faire la demande d’un éco-prêt à taux zéro. Dernière condition : le logement doit avoir été construit depuis plus de 2 ans, car il est estimé qu’avant deux ans d’existence, un logement est encore ‘neuf’ et ne nécessite donc pas de travaux de ‘rénovation’.

Ce sont les seules conditions d’accès. De ce fait, le type de votre logement, sa situation géographique ou vos revenus ne sont pas des critères pris en compte dans votre demande. L’Eco-PTZ a en effet comme objectif d’encourager le plus de propriétaires que possible à entreprendre des travaux de rénovation. C’est désormais d’autant plus important que les passoires thermiques seront bientôt interdites de location ou de vente.

 

Où faire la demande de ce prêt ?

Pour faire la demande d’un éco-PTZ, il vous faut remplir deux formulaires (le formulaire Emprunteur et le formulaire Entreprise) et déposer votre dossier auprès d’une banque ayant signé une convention avec l’État. Votre dossier devra comprendre 3 autres éléments :

  • Justificatif de l'utilisation du logement en tant que résidence principale (la vôtre ou celle de votre locataire!)
  • Dernier avis d'imposition
  • Descriptif des travaux faisant notamment apparaître le montant prévisionnel des travaux, signé par chaque entreprise, et l'ensemble des devis détaillés associés

Sachez également que seules les entreprises labellisées ‘Reconnu Garant de l’Environnement peuvent réaliser ces travaux. Si vos devis ou le formulaire entreprise ne sont pas complétés par une entreprise avec ce label, le prêt vous sera automatiquement refusé. Nous vous rappelons aussi qu’une fois le prêt accordé, cette obligation est évidemment toujours valable.

Avec la réévaluation de l’éco-PTZ, la durée de remboursement a, elle aussi, été allongée et passe à 20 ans au lieu de 15 précédemment.

Nos services vous intéressent  ?

Contactez-nous pour prendre un rendez-vous téléphonique en deux clics. Ce rendez-vous de 30 minutes vous permet de nous en dire plus sur vous et voir comment nous pouvons co-construire votre projet.

Contactez-nousflèche rougeflèche rougeflèche rouge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partagez l'actualité

Vous souhaitez être accompagnés ?

Contactez-nous pour prendre un rendez-vous téléphonique en deux clics.
Ce rendez-vous de 30 minutes vous permet de nous en dire plus sur vous et voir comment nous pouvons co-construire votre projet.

Contactez-nousflèche jauneflèche jauneflèche jaune

Nos derniers articles

L’immobilier transitoire : dynamiser des lieux délaissés
L’immobilier transitoire pour dynamiser des lieux délaissés Dans de nombreuses villes, des bâtiments se retrouvent abandonnés et inutilisés pour différentes raisons. Depuis le début des années 2010, certains lieux sont alors transformés pour accueillir des aménagements temporaires, c’est ce que l’on appelle « urbanisme transitoire ». ▶️ On vous fait découvrir aujourd'hui l'immobilier transitoire avec […]
Lire la suite
Un projet d'investissement locatif ? Faites le point sur les charges fiscales
Un projet d'investissement locatif ? Faites le point sur les charges fiscales 🏚️🛑Futurs bailleurs, cet article est fait pour vous ! Afin d’optimiser la rentabilité de son patrimoine, il est important de bien s’informer sur les charges fiscales et autres frais relatifs à son projet d’investissement. Anticiper la fiscalité de son bien Vous venez d’investir […]
Lire la suite
Simulateur Loc'Avantages : comment estimer son loyer avec le dispositif ?
Simulateur Loc'Avantages : comment estimer son loyer avec le dispositif ? Vous avez été séduit par la location solidaire avec le dispositif Loc'Avantages. Et vous vous souhaitez connaître le plafond maximum du loyer applicable avant de vous lancer ? 👉🏽On vous dit tout avec Gestia Solidaire, comment estimer en ligne en moins de 2 minutes […]
Lire la suite
1 2 3 54
L’immobilier transitoire : dynamiser des lieux délaissés
L’immobilier transitoire pour dynamiser des lieux délaissés Dans de nombreuses villes, des bâtiments se retrouvent abandonnés et inutilisés pour différentes raisons. Depuis le début des années 2010, certains lieux sont alors transformés pour accueillir des aménagements temporaires, c’est ce que l’on appelle « urbanisme transitoire ». ▶️ On vous fait découvrir aujourd'hui l'immobilier transitoire avec […]
Lire la suite
Un projet d'investissement locatif ? Faites le point sur les charges fiscales
Un projet d'investissement locatif ? Faites le point sur les charges fiscales 🏚️🛑Futurs bailleurs, cet article est fait pour vous ! Afin d’optimiser la rentabilité de son patrimoine, il est important de bien s’informer sur les charges fiscales et autres frais relatifs à son projet d’investissement. Anticiper la fiscalité de son bien Vous venez d’investir […]
Lire la suite
Simulateur Loc'Avantages : comment estimer son loyer avec le dispositif ?
Simulateur Loc'Avantages : comment estimer son loyer avec le dispositif ? Vous avez été séduit par la location solidaire avec le dispositif Loc'Avantages. Et vous vous souhaitez connaître le plafond maximum du loyer applicable avant de vous lancer ? 👉🏽On vous dit tout avec Gestia Solidaire, comment estimer en ligne en moins de 2 minutes […]
Lire la suite
1 2 3 54