Comment financer les petits travaux d’un appartement ? 3 Solutions

Lire la suite

Comment financer les petits travaux d’un appartement ?

Si l’on peut obtenir des aides publiques lorsqu’on décide de réaliser des rénovations énergétiques, ce n’est pas le cas quand on souhaite effectuer de petits travaux dans son appartement ou dans son logement. Que ce soit pour embellir la cuisine ou la salle de bains ou encore changer un papier peint vétuste, vous devez compter sur des modes de financement autres que les aides d’État. Pour vous aider, nous vous proposons quelques solutions de financement de petits travaux d’un appartement.

Solliciter un microcrédit

Le microcrédit désigne un prêt qui permet d’obtenir en un temps record un montant relativement faible pour concrétiser n’importe quel type de projet. Ainsi, vous pouvez demander ce prêt pour financer les petits travaux dans votre appartement. Pour cela, vous devez trouver un établissement spécialisé pour déposer votre demande de prêt. Sachez qu’avec l’évolution de la technologie, vous pouvez bénéficier d’un mini prêt en ligne aujourd’hui. Cela rend l’obtention du micro crédit facile, mais aussi vous permet de gagner du temps.

Par ailleurs, notez que cette solution de financement permet de répartir le remboursement sur de nombreux mois et demeure accessibles à beaucoup de profils, y compris les exclus du système bancaire classique. Retenez aussi que le microcrédit a été conçu pour aider avant tout les personnes qui ne peuvent pas bénéficier d’un prêt bancaire. Retenez tout simplement que grâce au microcrédit, le financement des petits travaux dans votre appartement reste à votre portée.

Contracter un prêt à la consommation

Vous pouvez également souscrire un crédit à la consommation pour financer les petits travaux d’un appartement. À cet effet, vous pouvez opter pour l’un des prêts suivants :

Le prêt travaux

Le crédit travaux permet de financer n’importe quel type de travaux. Pour en bénéficier, vous devez adresser une demande de prêt à une banque ou un organisme spécialisé. Avant de vous accorder ce crédit, l’établissement prêteur étudiera notamment votre taux d’endettement et vos capacités de remboursement. Notez que le prêt travaux vous permet d’emprunter jusqu’à 75 000 €. Le déblocage du crédit s’effectue généralement sur présentation des factures dans la limite du montant octroyé.

Le prêt personnel affecté

Ce prêt représente une catégorie du prêt personnel, et donc un crédit à la consommation. Pour obtenir ce crédit, vous devez fournir des factures ou justificatifs relatifs aux petits travaux que vous voulez réaliser dans votre appartement. En clair, avec cette solution de financement, vous ne pouvez pas utiliser l’argent obtenu comme bon vous semble.

Le prêt personnel non affecté

Contrairement au crédit personnel affecté, le prêt non affecté vous permet d’utiliser l’argent de la manière qui vous convient. À noter que ce contrat de crédit renferme souvent les informations ci-après : le montant du prêt, la durée de l’échéance, le mode de remboursement et les mensualités. Pour limiter autant que possible la durée du remboursement, vous pouvez faire jouer la concurrence.

 

Intégrer les travaux dans le crédit immobilier

Si le budget alloué à la réalisation des petits travaux d’un appartement s’avère important, il peut paraitre judicieux d’intégrer ces travaux dans le prêt immobilier. Cette solution permet de jouir d’un taux d’intérêt attractif, de lisser le coût sur toute la durée du prêt et surtout de n’avoir qu’une seule mensualité à payer. Toutefois, sachez qu’en choisissant cette option, les banques vous exigeront de faire appel à un artisan professionnel et demanderont à voir les factures de ce dernier.

D’un autre côté, vous pouvez compter sur votre épargne personnelle pour réaliser de petits travaux dans votre appartement. Ainsi, au lieu d’utiliser tout votre apport au moment de solliciter le prêt immobilier, vous pouvez décider d’en garder une partie pour financer ces travaux de petite envergure. En somme, vous pouvez recourir à un microcrédit, demander un prêt à la consommation, compter sur le prêt immobilier ou sur vos deniers personnels pour financer les petits travaux d’un appartement.

Nos services vous intéressent  ?

Contactez-nous pour prendre un rendez-vous téléphonique en deux clics. Ce rendez-vous de 30 minutes vous permet de nous en dire plus sur vous et voir comment nous pouvons co-construire votre projet.

Contactez-nousflèche rougeflèche rougeflèche rouge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez l'actualité

Vous souhaitez être accompagnés ?

Contactez-nous pour prendre un rendez-vous téléphonique en deux clics.
Ce rendez-vous de 30 minutes vous permet de nous en dire plus sur vous et voir comment nous pouvons co-construire votre projet.

Contactez-nousflèche jauneflèche jauneflèche jaune

Nos derniers articles

Le déficit foncier doublé pour les travaux de rénovation énergétique des passoires thermiques !
Le déficit foncier doublé pour les travaux de rénovation énergétique des passoires thermiques ! Depuis l’annonce des nouvelles mesures visant directement les passoires thermiques prévues dans la loi Climat et Résilience, les propriétaires ne sont pas les plus enthousiastes. En effet, un logement classé G au Diagnostic de Performance Energétique (DPE) n’aura plus l’autorisation d’être loué […]
Lire la suite
DPE : les banques non plus ne font pas les aveugles !
DPE : les banques non plus ne font pas les aveugles !  La nouvelle réglementation sur les passoires thermiques pose problème à certains propriétaires qui avaient l’objectif de passer outre. Mais il semblerait que cela s’annonce plus compliqué que prévu… Alors que ceux-ci comptaient quand même louer leur passoire thermique en l’état ou la mettre en […]
Lire la suite
Taxe d’habitation : une majoration de 60% pour les résidences secondaires 
Taxe d’habitation : une majoration de 60% pour les résidences secondaires  A partir de 2023, plus aucune résidence principale ne sera concernée par le paiement de la taxe d’habitation. Si cette taxe pour les résidences principales est supprimée peu à peu, tel n’est pas le cas pour les résidences secondaires. Cette dernière peut même faire l’objet […]
Lire la suite
1 2 3 64
Le déficit foncier doublé pour les travaux de rénovation énergétique des passoires thermiques !
Le déficit foncier doublé pour les travaux de rénovation énergétique des passoires thermiques ! Depuis l’annonce des nouvelles mesures visant directement les passoires thermiques prévues dans la loi Climat et Résilience, les propriétaires ne sont pas les plus enthousiastes. En effet, un logement classé G au Diagnostic de Performance Energétique (DPE) n’aura plus l’autorisation d’être loué […]
Lire la suite
DPE : les banques non plus ne font pas les aveugles !
DPE : les banques non plus ne font pas les aveugles !  La nouvelle réglementation sur les passoires thermiques pose problème à certains propriétaires qui avaient l’objectif de passer outre. Mais il semblerait que cela s’annonce plus compliqué que prévu… Alors que ceux-ci comptaient quand même louer leur passoire thermique en l’état ou la mettre en […]
Lire la suite
Taxe d’habitation : une majoration de 60% pour les résidences secondaires 
Taxe d’habitation : une majoration de 60% pour les résidences secondaires  A partir de 2023, plus aucune résidence principale ne sera concernée par le paiement de la taxe d’habitation. Si cette taxe pour les résidences principales est supprimée peu à peu, tel n’est pas le cas pour les résidences secondaires. Cette dernière peut même faire l’objet […]
Lire la suite
1 2 3 64